Diplômée de la Faculté d'Étiopathie de Paris
Membre du Registre National des Étiopathes
Chargée de cours à la Faculté d'Étiopathie de Paris
Consultation sur rendez-vous
01 42 73 08 22

Étiopathe : comment devenir professionnel ?

Si vous aussi vous souhaitez découvrir l’étiopathie sur Paris, vous trouverez ci-dessous de nombreux renseignements. Et n’hésitez pas à venir me voir en vous rendant à mon cabinet d’étiopathie à Paris.

Quelles sont les conditions requises ?

Pour devenir étiopathe, il faut suivre une formation en étiopathie basée sur un cursus d’une durée de six ans. L’enseignement est distribué au sein de quatre facultés libres d’étiopathie établies en associations à but non lucratif.

Focus sur les établissements et cursus

Ces établissements sont à Paris, Rennes, Toulouse et Lyon. Ils rassemblent en moyenne 400 étudiants de la 1ère à la 6è année.

Le cursus est divisé en trois cycles comprenant au total plus de 3 250 heures de formation. Il associe cours théoriques et pratiques étiopathiques, alternés par des périodes de stages au cours desquels l’étudiant perfectionne sa technique auprès de praticiens en activité et au sein de dispensaires étiopathiques.

Dès la première année, l’étude du corps humain au sein d’universités médicales de recherches en dissection permet d’acquérir une connaissance précise de l’anatomie humaine.

La dernière année d’études est couronnée par la réalisation de gardes en milieu hospitalier aux urgences de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris au Kremlin-Bicêtre. Cette dernière expérience permet au praticien en devenir de mettre en pratique toutes ses connaissances en matière de diagnostic clinique.

Quelles sont les matières enseignées ?

Les matières enseignées sont dispensées par des étiopathes, des professeurs d’universités et des professionnels du monde médical. Ils y enseignent :

Quel est le profil ?

L’admission en première année est ouverte aux titulaires du baccalauréat. Les étudiants pouvant justifier d’un diplôme d’enseignement supérieur dans le domaine médical ou scientifique peuvent, sur dossier, bénéficier d’une équivalence leur permettant d’entrer directement en deuxième année. Les candidatures sont validées après une évaluation et un entretien par un jury.

Il n’est pas rare de compter parmi les promotions des élèves ayant suivi d’autres formations avant de s’inscrire en étiopathie, ou des actifs souhaitant effectuer une reconversion professionnelle.

L’enseignement suivi par les étudiants en étiopathie est le même dans les quatre facultés de France. Le programme, les examens de fin d’année, l’encadrement des mémoires sont nationaux. Au terme des six ans d’études et suite aux validations de l’assistanat et du mémoire, le diplôme d’étiopathe est attribué par les facultés et enregistré par l’Institut Français d’Étiopathie. Cet organisme, en relation directe avec le Registre National des Étiopathes, permet de déposer tous les ans une liste actualisée des praticiens au Ministère de la Santé.

En parallèle de l’enseignement qu’ils reçoivent dans les facultés d’étiopathie, certains étudiants s’inscrivent en Faculté de médecine afin de passer des Diplômes Universitaires (DU) en anatomie, médecine générale, etc.

Enfin, les étudiants qui, au terme de leurs 6 années d’études souhaitent participer à la recherche étiopathique, ont la possibilité de réaliser une thèse et d’acquérir ainsi le titre de Docteur en étiopathie.