Diplômée de la Faculté d'Étiopathie de Paris
Membre du Registre National des Étiopathes
Chargée de cours à la Faculté d'Étiopathie de Paris
Consultation sur rendez-vous
01 42 73 08 22

Les acouphènes : comment les appréhender, les définir et les traiter ?

Ça siffle, ça bourdonne…

Il est fatiguant ce bruit étouffé, constant et plus inquiétant que tout, que personne d’autre n’entend. Il occupe mon champ auditif en permanence, siffle, bourdonne, crachote, bref me rend la vie insupportable, et pourtant je suis le seul à le percevoir.

Première étape : Reconnaitre un acouphène

Un acouphène est défini comme un bruit perçu par le patient alors qu’il n’existe aucune stimulation auditive dans l’environnement extérieur.
Ce son peut naître sous différentes formes et être décrit d’autant de manières possibles qu’il existe de personnes atteintes. En effet, sa perception est spécifique et peut se traduire par un bruit sourd, des grésillements, un sifflement aigu, grave etc.

Rarement constants les acouphènes peuvent s’interrompre, puis reprendre en variant d’intensité. Ils se manifestent tantôt à l’oreille droite, puis à la gauche, ou simultanément des deux côtés pour les plus malheureux.
S’ils sont bien réels pour ceux qui les subissent, les acouphènes ne viennent absolument pas de bruits extérieurs.
Le système de l’oreille en réalité s’active tout seul et le patient entend un son.

Une fois le mal identifié, il reste à en trouver la cause et à la traiter...

Deuxième étape : Vérifier si vos oreilles fonctionnent correctement

En général une visite chez l’ORL s’impose afin de vérifier l’état anatomique de votre appareil auditif.
Le praticien vérifiera si le nerf auditif est intact, si l’audition est bonne, etc.
En d’autres termes, il cherchera à savoir s’il existe une structure abîmée qui peut être à l’origine du bruit que vous entendez.

Troisième étape : prendre rendez-vous chez votre étiopathe

Si le médecin ORL ne décèle aucun dysfonctionnement de l’oreille, alors vous pouvez consulter votre Étiopathe.
Son approche mécaniste du système auditif va le conduire à traiter des problèmes articulaires vertébraux ou ORL, à l’origine dans certains cas des phénomènes d’acouphènes.